Enable JavaScript to visit this website.

Quels sont les traitements pour les TNEP

Réf. PP-ONC-FRA-0765

Les tumeurs neuroendocrines pancréatiques ne sont en général pas accompagnées de symptômes, et sont dans la moitié des cas diagnostiquées tardivement à un stade métastatique. (1)
La prise en charge des TNEP sera adaptée à leur taille, leur évolution, la présence de symptômes fonctionnels (liés à la tumeur), de métastases…(1)


 Le traitement des symptômes liés aux sécrétions d’hormones 

Il s’agit de la première étape de la prise en charge, avant le traitement de la tumeur elle-même. Elle est indispensable, les sécrétions d’hormones trop importantes pouvant entrainer des complications parfois graves. Le traitement variera selon l’hormone produite par la tumeur. (1)

 Le traitement chirurgical des TNEP localisée 

En cas de TNEP localisée (située à un endroit précis et identifié) et différenciée, le traitement reposera sur la chirurgie. (1,2) Elle a pour objectif de retirer toute la tumeur. 

Les TNEP étant dans une très large majorité des cas différenciées, la chirurgie sera fréquemment envisagée dans les formes localisées. (1,2)

 Le traitement chirurgical des TNEP métastatiques 

Deux grands types de situations existent pour la prise en charge des métastases hépatiques : 

  • Si une chirurgie permet de les enlever dans leur intégralité, la chirurgie est alors le traitement de référence. Elle pourra être complétée par des traitements permettant la destruction locale des métastases. (1,2)
  • Si elles ne peuvent pas être opérées, il existe de nombreux traitements type chimiothérapie, thérapies ciblées, radiothérapie qui pourront être utilisés. Le choix du traitement sera fait en fonction de la présence de métastases dans d’autres parties du corps, de l’évolution de la tumeur et des métastases, de leurs tailles…Des recommandations émises par des groupes d’experts permettent d’identifier le traitement adapté à chaque situation. (1,2)

Focus sur les traitements : 

  • Les analogues de la somatostatine peuvent être utilisés en cas de tumeurs de petites tailles et évoluant lentement. Ils pourront, si besoin, être associés à d’autres traitements plus forts. (1,2)
  • La chimiothérapie est le traitement privilégié pour diminuer la taille de la tumeur. Différents traitements pourront être associés selon le type de tumeur. (1,2)
  • Les thérapies ciblées, elles perturbent le mécanisme de croissance des tumeurs neuroendocrines. Ces molécules pourront permettre de diminuer le volume des TNEP. (1,2)
  • La radiologie interventionnelle, la chimio et la radio-embolisation, permet d’atteindre spécifiquement les métastases hépatiques en injectant des produits directement au niveau de l’artère du foie. (1)
  • La thérapie interne vectorisée consiste en l’administration intraveineuse d’un analogue de la somatostatine. (1)


Références
1. Site Association Française de Formation Médicale Continue en Hépato-Gastro-Entérologie – Les tumeurs neuroendocrines pancréatiques - https://www.fmcgastro.org/texte-postu/postu-2019-paris/prise-en-charge-des-tumeurs-neuro-endocrines-pancreatiques/ Consulté le 24 octobre 2019
2. De Mestier L. et al. Tumeurs neuroendocrines digestives. La Revue de médecine interne 37 (2016) 551–560 

 

Close overlay
Une suggestion d'article ? Envoyez-la nous !