Enable JavaScript to visit this website.

5 moyens de s'évader pour penser un peu moins à la maladie

Publié 06/11/2019

Le cancer s’immisce rapidement dans le quotidien. Pour penser à autre chose et laisser votre esprit vagabonder, différentes activités s’offrent à vous. Lecture, voyage, méditation, sport, caritatif… Trouvez votre moment bien-être. 

La lecture pour s’évader

Ouvrir un livre, c’est ouvrir une fenêtre sur un autre monde. Plongez dans l’univers des personnages, vivez leurs aventures, partagez leurs émois… Et tout le reste s’évanouit. Choisissez des auteurs reconnus pour véhiculer des idées positives et faire passer des messages d’espoir.

Le voyage pour s’émerveiller

Découvrir de nouveaux lieux, goûter des saveurs inédites, rencontrer des personnes d’une culture différente… Autant d’émotions qui permettent de sortir très vite de son quotidien. Votre curiosité est attisée et vos sens sont décuplés pour vivre pleinement cette parenthèse.
Pas besoin de partir à l’autre bout du monde pour vivre un voyage dépaysant. De nombreuses destinations à moins de 2h d’avion sont possibles : Rome, Helsinki, Lisbonne, Prague, Vienne, Budapest, Oslo, Bruges, Copenhague… Le principal avantage de voyager en Europe ? Vous bénéficiez de la couverture santé euro-péenne et vous accèderez à un système de soins de qualité si besoin. Vous pouvez aussi rester en France car notre pays ne manque pas d’attraits : grandes plages bretonnes, forêts verdoyantes des Alpes et du Jura, châteaux de la Loire… 
Vous n’avez que l’embarras du choix. Mais n’oubliez pas que le plus important est de prendre le temps de faire les choses à votre rythme pour bien profiter de chaque instant. 

La méditation pour se ressourcer1

La méditation vous accorde un temps de pause pour évacuer le stress et recharger les batteries. Respirer tranquillement, prendre conscience du moment présent, écouter chaque partie de son corps… Cela apporte un regain d’énergie et de sérénité. Ne passez pas à côté des bénéfices de la méditation sur votre santé physique, mentale et psychique.

Le sport pour retrouver la forme2, 3, 4

L’exercice physique permet de mieux lutter contre la fatigue, de réduire les douleurs, de limiter les effets secondaires… quel que soit le cancer. Pendant et après votre traitement, ne vous privez pas de sport car vous améliorerez votre qualité de vie.
Une activité physique quotidienne est donc recommandée : la marche, la natation, le vélo, la gym douce peuvent être pratiqués de façon régulière pour renforcer votre système immunitaire, mais surtout pour lâcher prise et doper votre moral. Optez pour une séance de sport le matin ou en fin d’après-midi pour pouvoir faire la sieste si vous en avez besoin.

L’engagement pour donner du sens

S’engager, c’est par définition moins penser à soi pour agir pour les autres. En vous impliquant dans une association caritative, vous serez utile à la société et aurez un rôle à jouer. Choisissez une forme d’engagement en lien avec vos compétences, vos envies et votre état de forme. Vous pouvez par exemple :

  • Donner des cours de soutien scolaire,
  • Aider à la distribution de repas dans un centre de distribution alimentaire,
  • Partager votre passion pour la photo ou la couture en animant un club dans votre ville,
  • Faire de la sensibilisation à l’environnement dans les écoles…

 

Références
1. Méditation de pleine conscience, Disponible sur le site de la ligue contre le can-cer. Consulté le 21/08/2019.
2. Sport et Cancer, Disponible sur le site SOS Cancer du sein.org. Consulté le 21/08/2019. 
3. Activité physique et cancer, Disponible sur le site de cancer-environnement.fr. Consulté le 21/08/2019.
4. Activité physique et cancer, Disponible sur le site de l’Institut National du Can-cer. Consulté le 21/08/2019.

 

PP-ONC-FRA-0710

Close overlay
Une suggestion d'article ? Envoyez-la nous !