Enable JavaScript to visit this website.

La chimiothérapie : en quoi consiste-t-elle ?

Réf. PP-ONC-FRA-0506

Votre proche a été diagnostiqué d’un cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC) et le médecin a défini le type, l’étendue et la gravité de la tumeur. Ces informations lui ont permis de mettre en place le traitement le plus efficace et le plus adapté. (Type de cancer, stade de la maladie, âge, état général…).


 Les différents traitements d'un CPNPC (1) 

Suivant le diagnostic, il existe plusieurs types de thérapies :

  • la chimiothérapie,
  • les thérapies ciblées,
  • l’immunothérapie,
  • la chirurgie,
  • la radiothérapie.

Ces traitements peuvent être utilisés seuls ou en combinaison.

 Comment fonctionne la chimiothérapie? (2),(3) 

La chimiothérapie est un médicament qui cible les cellules qui se développent et se divisent rapidement, comme c’est le cas pour les cellules cancéreuses. Contrairement aux thérapies ciblées, qui visent des cellules spécifiques, la chimiothérapie agit sur tout l’organisme. Elle est utilisée pour traiter le cancer en détruisant ou en ralentissant la croissance des cellules cancéreuses. De ce fait, les effets secondaires de la chimiothérapie d'un cancer du poumon peuvent être nombreux.
La chimiothérapie peut être administré sous différentes formes : en perfusion (avec ou sans cathéter), en piqure ou en comprimés.

 Dans quels cas utilise-t-on la chimiothérapie ? (1) 

Selon le stade du CPNPC et d'autres facteurs, la chimiothérapie peut être utilisée dans différentes situations :

  • avant la chirurgie : l’objectif est de réduire la taille de la tumeur pour minimiser l’intervention chirurgicale. On parle de traitement néo-adjuvant,
  • après une intervention chirurgicale : l’objectif est d’éliminer les cellules cancéreuses qui auraient pu ne pas être retirées lors de la chirurgie. On parle de traitement adjuvant,
  • en même temps que la radiothérapie (chimio-radiothérapie) dans le cas de certains cancers impossibles à éliminer par la chirurgie,
  • la chimiothérapie est utilisée comme traitement principal pour les CPNPC métastatiques. Elle peut être utilisée en combinaison avec d’autres traitements.

 Comment se déroule le traitement par chimiothérapie ? (3) 

Les médicaments de chimiothérapie peuvent être administrés seuls, de manière séquentielle (l’un après l’autre) ou en combinaison. La prise du traitement peut se faire par voie orale ou par intraveineuse ; elle se déroule alors à l’hôpital. Dans certaines situations la chimiothérapie peut se dérouler à domicile et dans ce cas un(e) infirmier(e) se déplace.

La chimiothérapie n'est pas administrée tous les jours mais par cycles. Un cycle est la durée nécessaire pour administrer le traitement et permettre ensuite à l'organisme de se remettre des effets secondaires comme par exemple:

  • nausées, vomissements, inflammation de la bouche, diarrhée ou constipation, 
  • perte temporaire des cheveux, fatigue
  • baisse des globules blancs, des globules rouges ou plaquettes

Il faut savoir que ces effets secondaires ne sont pas systématiques (ce qui ne veut pas dire que le traitement est inefficace) et peuvent être limité par des médicaments adaptés.

Reconnue pour son efficacité, la chimiothérapie est également connue pour ses effets secondaires parfois difficiles à supporter. Parlez-en avec l’équipe médicale qui saura orienter votre proche vers des soins de support qui pourront le soulager. 

Vous pouvez également déclarer les effets indésirables directement via le portail de signalement des évènements sanitaires indésirables du ministère chargé de la santé www.signalement-sante.gouv.fr. Pour plus d’information, consulter la rubrique « Déclarer un effet indésirable » sur le site Internet de l’ANSM : http://ansm.sante.fr. En signalant les effets indésirables, vous contribuez à fournir davantage d’informations sur la sécurité du médicament.

 

Références
1. ESMO 2018
2. Institut National du Cancer. https://www.e-cancer.fr/Dictionnaire/C/chimiotherapie consulté le 04/02/2019
3. Comprendre la chimiothérapie. INCa 2011 consulté le 04/02/2019

 

Close overlay
Une suggestion d'article ? Envoyez-la nous !