Enable JavaScript to visit this website.

La chirurgie dans le cancer du rein métastatique

Réf. PP-ONC-FRA-0439

Votre cancer du rein a été diagnostiqué et vous savez maintenant si votre tumeur est localisée au rein ou si elle s’est propagée dans d’autres régions du corps, provoquant ainsi des métastases. Il est alors temps de déterminer quel traitement sera le plus approprié au stade de votre maladie. 


 La chirurgie, traitement de première intention dans le cancer du rein 

Dans le cas d’un cancer limité au rein et qui ne s’est pas encore étendu au reste du corps, il peut être proposé un traitement par chirurgie.

Il existe deux types de chirurgie :

  • la néphrectomie partielle : le chirurgien retire uniquement la partie du rein atteinte par la tumeur (en épargnant la partie saine de l’organe). En général, le médecin optera pour cette solution lorsque la tumeur est de petite taille (moins de 4 cm environ), ou lorsque le patient n’a qu’un seul rein fonctionnel,
  • la néphrectomie totale : les médecins décident d’enlever le rein en entier, suivant le stade de la maladie et l’état de santé général. Si le deuxième rein fonctionne normalement, cette option peut être effectuée sans complication.

La chirurgie peut à elle seule être le seul traitement dont vous aurez besoin.

Parfois le cancer est à un stade un peu plus avancé et la tumeur s’est étendue aux vaisseaux voisins, aux tissus entourant le rein, à la glande surrénale qui se trouve juste au-dessus du rein, ou aux ganglions lymphatiques se situant dans la même région. Dans ce cas, la chirurgie permettra de traiter toutes ces zones atteintes par les cellules cancéreuses.

 La chirurgie dans le cas du cancer du rein métastatique 

Si le cancer du rein se trouve déjà à un stade métastatique, la chirurgie seule ne suffira pas à guérir le cancer
La prise en charge de la tumeur primaire (la tumeur de départ, située dans le rein) chez les patients métastatiques peut être :

  • une néphrectomie palliative qui a pour but de soulager les symptômes,
  • une néphrectomie cytoréductrice avant l’utilisation d’une thérapie (un médicament),
  • une néphrectomie effectuée après l’utilisation d’une thérapie pour consolider l’effet du traitement.

Dans certains cas, la chirurgie permet également de supprimer les métastases présentes dans d’autres endroits du corps, mais elle se fera le plus souvent en cas de métastase unique et suivant le caractère évolutif de la maladie.

 Comment se déroule la chirurgie ? 

Afin de procéder à l’intervention chirurgicale, une équipe de médecins sera en charge du bon déroulement de l’intervention : votre médecin, un anesthésiste et un chirurgien. L’opération se déroulera sous anesthésie générale.

L’accès au rein peut se faire de deux manières :

  • la laparoscopie :  elle  consiste  en  plusieurs  petites  incisions  qui  permettront  au chirurgien d’avoir accès au rein en limitant le caractère invasif de la chirurgie,
  • la laparotomie : dans ce cas d’intervention, l’incision est plus large et le chirurgien ouvre une partie de l’abdomen afin d’avoir accès au rein.

L’intervention sera au préalable discutée avec votre médecin, qui vous dirigera vers un anesthésiste et un chirurgien. N’hésitez pas à lister vos questions avant chaque rendez-vous afin d’être au mieux préparé.


Référence
AFU. T, Martin. Actualisation 2018-2020 des recommandations françaises du comité de cancérologie de l'AFU. Prog Urol, 2018, 12, 28, S1, suppl. 12S. Disponible sur le site de l'Association Française d'Urologie. Consulté le 05/06/2019.

Close overlay
Une suggestion d'article ? Envoyez-la nous !