Enable JavaScript to visit this website.

Le suivi médical du cancer du sein métastatique

Réf. PP-ONC-FRA-0414

Votre cancer du sein métastatique a été diagnostiqué et vous avez commencé votre traitement. Que se passe-t-il ensuite ? Vivre avec un cancer du sein métastatique nécessite un suivi régulier afin de s’assurer d’une part que le traitement fonctionne efficacement et d’autre part pour vous aider à mieux supporter et mieux prendre en charge les effets secondaires liés au traitement(1)


 À quoi sert ce suivi (2)

  • s’assurer que le traitement fonctionne efficacement ;
  • vérifier que le cancer ne progresse pas ;
  • prendre en charge les effets secondaires pendant le traitement, plus tardivement et même après l’arrêt de la thérapie car certains effets secondaires peuvent encore apparaître : il est donc impératif de signaler tout symptôme à votre médecin lors du suivi ;
  • surveiller votre état de santé général ;
  • vous accompagner dans votre vie quotidienne.

 Comment se déroule le suivi médical (2)

Vos soins de suivi sont mis en place par l’équipe médicale qui vous suit. Ils comportent généralement des examens physiques et des tests médicaux, planifiés de manière régulière. 
Ce suivi dépend du traitement choisi (chaque traitement entraînant des effets secondaires différents), du type de tumeur dont vous êtes atteint, du stade et des symptômes
Votre médecin effectuera au fil du temps un certain nombre d’analyses afin de savoir si votre traitement agit. Ces analyses peuvent porter sur :

  • La taille de votre tumeur/de vos métastases : votre médecin peut utiliser l’imagerie médicale pour voir si votre tumeur ou vos métastases grossissent, diminuent, disparaissent ou restent stables.(2) Parmi ces examens, il existe la tomodensitométrie (TDM) et l’imagerie par résonance magnétique (IRM)(3) ;
  • Le niveau des marqueurs tumoraux : les marqueurs tumoraux sont des protéines ou d’autres substances qui sont souvent, mais pas toujours, présentes dans le sang lorsque des tumeurs sont actives dans l’organisme. La présence d’un taux élevé de marqueurs tumoraux peut indiquer que la maladie est active. Au fil du temps, les taux de marqueurs tumoraux peuvent être utilisés par votre médecin pour vérifier l’efficacité de votre traitement(3) ;
  • Le développement de nouvelles métastases : votre médecin voudra s’assurer que les cellules cancéreuses ne se sont pas propagées vers d’autres parties de votre corps. Pour cela, l’imagerie médicale peut être utilisée.(4)

Les différents examens sont :

  • Une ostéodensitométrie pour évaluer l’état de vos os qui peuvent être affaiblis par les traitements et les métastases. Dans le cas d’une ostéoporose, un médicament et un apport suffisant en calcium et vitamine D pourront être recommandés ;
  • Des tests sanguins, afin de vérifier par exemple la présence de marqueurs sanguins, ou afin de contrôler que vos organes fonctionnent bien ;
  • Des examens d’imagerie similaires à ceux pratiqués lors du diagnostic (mammographie, scanner, radiographie, IRM). Le traitement que vous recevez ou avez reçu vise à éliminer les cellules cancéreuses ; cependant, il arrive que quelques cellules deviennent résistantes au traitement et ne meurent pas. Elles vont alors croître, se multiplier et former une nouvelle tumeur ou une nouvelle métastase. Il est donc essentiel de pratiquer ces examens régulièrement afin de détecter l'éventuelle reformation de tumeur le plus tôt possible.

Ce suivi médical dure plusieurs années après la fin de votre traitement. Des rendez-vous réguliers seront planifiés ; cependant, n’hésitez pas à signaler tout symptôme à votre médecin, même entre les rendez-vous déjà prévus.

 

Références
1. F.Cardoso, Locally recurrent or metastatic breast cancer: ESMO Clinical Practice Guidelines for diagnosis, treatment and follow-up.2012, consulté le 31 janvier 2019.


2. E.Senkus, Primary breast cancer: ESMO Clinical Practice Guidelines for diagnosis, treatment and follow-up.2015, consulté le 8 janvier 2019.

3. Namer M et al. Cancer du sein métastatique - Compte rendu du cours supérieur francophone de cancérologie - Nice/Saint-Paul de Vence. Springer-Verlag France, Paris,2010.

4. AP-HP - Référentiel à l'AP-HP - Référentiel cancers du sein, 2014.

Close overlay
Une suggestion d'article ? Envoyez-la nous !