Enable JavaScript to visit this website.

Le syndrome mains-pieds : un effet secondaire de certains traitements anti-cancéreux

Réf. PP-ONC-FRA-1249

Le syndrome mains-pieds (SMP) est un effet secondaire de certains traitements anti-cancéreux. Les symptômes peuvent apparaitre quelques jours, semaines ou mois après le début du traitement et
disparaissent après la fin de celui-ci. Cependant, certains symptômes peuvent être invalidants au quotidien. Il est donc important de les traiter le plus tôt possible. (1)


 Quels sont les symptômes du SMP ? 

Le SMP se manifeste par une atteinte au niveau de la paume des mains et de la plante des pieds. Les premiers symptômes apparaissent sous forme de picotements ou d’une enflure de la peau. (1,2) Des douleurs à type brûlures, des rougeurs, un épaississement jaunâtre de la peau et des engourdissements peuvent survenir par la suite, et dans les cas les plus graves, des ampoules ou des plaies peuvent se former avec desquamation. (1,2) Les symptômes les plus sévères peuvent être invalidants, rendant des gestes du quotidien difficiles tels que tenir un stylo, tourner une poignée de porte ou même marcher.(3)


 Prévenir le SMP 

Avant la mise en place du traitement, consultez un podologue afin d’enlever les callosités. (2,4)
Lors du traitement, il est important d’éviter toute irritation de la peau avec des frottements et d’hydrater de manière systématique la peau des pieds et des mains, plusieurs fois par jour. (1,2)

  • Portez des chaussures et des vêtements confortables, larges, et préférez les chaussettes en coton. (2)
  • Évitez les marches prolongées, reposez-vous. (2)
  • Portez des gants en coton (jardinage, cuisine) ou en latex (vaisselle). (2)
  • Évitez les températures extrêmes. (2)
  • Utilisez un savon surgras. (2)

 

 Soulager les symptômes du SMP 

Dès que le SMP se manifeste, contactez votre médecin (4). Il peut vous prescrire des traitements et des crèmes pour soulager les symptômes et la douleur. Surtout, continuez à hydrater votre peau.

  • Appliquez des pansements hydrocolloïdes sur les zones de desquamation non inflammatoires (2)
  • Appliquez des glaçons dans un sac plastique sur les zones érythémateuses/douloureuses. (2)
  • Pensez à faire un bain de flocons d’avoine tous les jours jusqu’à l’amélioration des symptômes. (2)
    Ses effets anti-inflammatoire, émollient et hydratant vous aideront à soulager les symptômes. (2)

Si ces différentes mesures ne suffisent pas à soulager les symptômes, votre médecin pourra envisager avec vous la modification ou l’arrêt temporaire de votre traitement jusqu’à ce que les symptômes du SMP s’améliorent (4).

 

Références
1. Nikolau et al. Incidence and implications of chemotherapy related hand-foot syndrome. Expert Opin Drug Saf. 2016;15(12):1625-1633
2. Cheron C. Prise en charge du syndrome mains-pieds dans le cadre des thérapies ciblées. La revue de l’infirmière. 2019 n°250.
3. Clark et al. Chemotheraypyinduced palmar-plantar erythrodysestgesia syndrome : Etiology and emerging therapies. Supportive Cancer Therapy. 2004 ; 4(1):213-218.Dermatol. 2014;71:787-94.
4. Cancer.net . Hand-foot syndrome or palmar –plantar erythrodysesthesia. Disponible sur : https://www.cancer.net/. Consulté le 27/11/2020

Brochure

Comment gérer mon syndrome mains-pieds ?

Télécharger
Close overlay
Une suggestion d'article ? Envoyez-la nous !