Enable JavaScript to visit this website.

Les examens médicaux de suivi du cancer du rein métastatique

Réf. PP-ONC-FRA-0441

Votre cancer du rein métastatique a été diagnostiqué, vous avez démarré votre traitement et vous êtes maintenant en réponse complète depuis plus d’un an. Que se passe-t-il ensuite ? Un suivi est mis en place par votre équipe de santé : urologue, médecin et infirmières.


 À quoi sert ce suivi médical ? 

  • vérifier que le cancer n'est pas de retour et détecter une éventuelle récurrence,
  • gérer les effets secondaires, pendant et après le traitement, car certains effets secondaires peuvent apparaître tardivement. Il est impératif de signaler tout nouveau symptôme à votre médecin lors du suivi,
  • si une ablation du rein a été associée à votre traitement, le suivi nécessitera une surveillance régulière de votre fonction rénale,
  • surveiller votre état de santé général,
  • vous accompagner dans votre vie quotidienne.

 Comment se déroule le suivi médical ? 

Vos soins de suivi sont planifiés de manière régulière. Ils comprennent des examens physiques et des tests médicaux. Leur nature dépend du traitement choisi, chaque traitement entraînant des effets secondaires différents, mais aussi du type de tumeur dont vous êtes atteints, du stade et des symptômes. 

Les types d’examens sont :

  • des tests sanguins ou urinaires, afin de vérifier par exemple la présence de sang dans vos urines, de marqueurs sanguins qui pourraient indiquer que des cellules cancéreuses sont toujours présentes dans votre organisme ou afin de contrôler que votre/vos rein(s) fonctionne(nt) bien, 
  • des examens d’imagerie similaires a ceux pratiqués lors du diagnostic : scanner, radiographie, IRM. Il est donc essentiel de pratiquer ces examens de manière régulière afin de détecter la reformation de la tumeur le plus tôt possible !

Des rendez-vous réguliers seront organisés, mais n’hésitez pas à signaler tout symptôme inhabituel à votre médecin, à tout moment. 

 

References :
1.  Kydney Cancer, NCCN Guidelines for Patients, consulté le 16/01/2019

Close overlay
Une suggestion d'article ? Envoyez-la nous !