Enable JavaScript to visit this website.

Les lésions buccales : un effet indésirable des traitements anti-cancéreux

Réf. PP-ONC-FRA-0463

Votre traitement peut induire des effets indésirables au niveau de la bouche et ainsi impacter fortement votre qualité de vie. C'est pourquoi il est nécessaire de les prendre en charge rapidement et de manière adaptée. 


 Les causes des lésions buccales 

Ces inflammations de la muqueuse buccale sont responsables d’un changement de perception du goût, de stomatites ou de mucites (irritations ou rougeurs parfois douloureuses pouvant entraîner des difficultés à avaler). Elles peuvent être prévenues ou traitées simplement par des modifications d’hygiène de vie.

 Prévenir et traiter les lésions buccales 

Un véritable protocole de soins bucco-dentaires est à mettre en place(1)

  • un bilan bucco-dentaire est recommandé avant la mise en place du traitement anticancéreux afin de réaliser un détartrage,
  • l’élimination soigneuse et fréquente de la plaque dentaire est nécessaire afin de prévenir la mucite :
    • l’utilisation d’une brosse à dents extra-souple en nylon (6,5/100), de brossettes interdentaires et du fil dentaire en soie doit être préférée à la brosse à dents électrique ou aux cure-dents,
    • un brossage doit être réalisé après chaque repas.
  • en prévention des problèmes bucco-dentaires, des bains de bouche (au bicarbonate de sodium 1 %) peuvent être réalisés quotidiennement à distance des repas. Il est nécessaire de conserver la solution en bouche au moins 30 secondes à une minute avant de la recracher.

Au niveau alimentaire, vous devez favoriser les aliments qui stimulent la production de salive : chewing-gum sans sucre, fruits frais ou secs… Vous devez en revanche éviter tous les aliments qui peuvent entrainer des microlésions buccales et une sensation douloureuse . Il existe également des sprays mimant la salive, qui peuvent s’avérer efficaces afin d’éviter la sécheresse buccale (ou xérostomie), qui peut s’avérer très gênante.

Dès qu’une lésion buccale douloureuse apparaît, vous devez consulter votre médecin. Il pourra vous prescrire notamment des gels pour limiter la douleur. Prenez soin de votre bouche et de vos dents tout au long de votre traitement : dès la fin de celui-ci, vous retrouverez le plaisir de boire et de manger sans douleurs ni altération des perceptions.

 

Référence
1.  Leroux A et Clere N. Prévention et prise en charge des effets indésirables induits par les thérapies ciblées. Actualités Pharma. 2015 ; 551 : 30-36

Close overlay
Une suggestion d'article ? Envoyez-la nous !