Enable JavaScript to visit this website.

Que sont les tumeurs stromales gastro-intestinales ou GIST ?

Réf. PP-ONC-FRA-0742

Les organes adultes sont composés de différents types de tissus qui assurent des fonctions spécifiques (1). Le tissu conjonctif (ou stroma) est chargé de maintenir la forme des organes pour qu’ils puissent assurer leur rôle (1). C’est au niveau de ces tissus que les GIST se développent (2) .

 Que signifie l’acronyme GIST ? 

Le terme GIST provient de l’anglais et signifie « Gastro Intestinal Stromal Tumour ». Cet acronyme est souvent utilisé pour désigner les « Tumeurs Stromales Gastro Intestinales » (2) .

 Dans quelle(s) partie(s) du corps se développent les GIST ? 

Les GIST sont des tumeurs digestives qui se développent dans la majorité des cas dans l’estomac et l’intestin grêle, à partir des tissus de soutien de l’organisme (les muscles, les vaisseaux, les enveloppes, les os) (2) .

 D'où proviennent les GIST ? 

L’origine des GIST n’est pas encore identifiée (2) . On sait cependant qu’il n’existe pas de caractère héréditaire de ces tumeurs. Cellesci dérivent des cellules intestinales précurseurs appelées « cellules de Cajal », responsables de la contraction du tube digestif (2) .

 Quels sont les symptômes des GIST ? 

Les GIST passent souvent inaperçues pendant plusieurs mois voire plusieurs années. Elles peuvent être découvertes au cours d’un examen d’imagerie ou d’une chirurgie (2) . En effet, les manifestations n’apparaissent que tardivement ; les principaux signes peuvent être les suivants (2) :

  • Troubles digestifs
  • Masse abdominale palpable
  • Gêne ou douleur abdominale répétée
  • Vomissements de sang
  • Présence de sang dans les selles

Les GIST en France en quelques chiffres :

  • Les GIST sont des tumeurs rares : elles représentent moins de 1 % de l’ensemble des tumeurs digestives (2) .
  • En France, environ 800 à 900 nouveaux cas par an sont diagnostiqués (2) 
  • L’âge moyen des personnes touchées par les tumeurs gastro-intestinales est de 55 ans (2) .
  • La proportion hommes/femmes est à peu près équivalente (2) .

Références
1. Buache E., Rio M.C. Le stroma tumoral, un terreau fertile pour la cellule cancéreuse. Med Sci 2014 ; 30 (4) : 385-90.
2. La maladie, Disponible sur le site ensemblecontrelegist.com, consulté le 28/10/2019

Close overlay
Une suggestion d'article ? Envoyez-la nous !