Enable JavaScript to visit this website.

Les thérapies ciblées pour traiter le cancer du rein métastatique

Réf. PP-ONC-FRA-0485

Les thérapies ciblées représentent une avancée médicale majeure dans le traitement des cancers. En ciblant précisément les cellules cancéreuses, elles permettent de traiter une tumeur avec moins de toxicité générale pour l'organisme ce qui constitue une alternative intéressante pour traiter votre cancer du rein métastatique. Elles peuvent néanmoins être à l’origine de toxicités spécifiques.


 Dans quels cas utiliser une thérapie ciblée ? 

Une intervention chirurgicale sur une tumeur rénale peut être curative lorsque la tumeur est à un stade peu avancé, et localisée uniquement dans le rein. Cependant, il est fréquent que le cancer du rein reste cliniquement silencieux pendant une longue période, ce qui retarde le diagnostic initial jusqu'à ce que la maladie soit trop avancée et impossible à traiter par une simple chirurgie.

Les thérapies ciblées sont donc essentiellement utilisées pour traiter les cancers du rein qui ont déjà formé des métastases.
Ces thérapies sont différentes des médicaments de chimiothérapie standard. Au lieu d’agir sur l’ensemble du corps, elles permettent de cibler les cellules de la tumeur en épargnant les cellules saines, ce qui signifie moins d’effets secondaires sur l’organisme en général (ces thérapies peuvent tout de même entrainer des effets secondaires spécifiques). Elles s'avèrent donc particulièrement importantes dans le traitement d'un cancer du rein métastatique.

 Qu’est-ce qu’une thérapie ciblée ? 

Les progrès de la recherche médicale ont permis de mieux comprendre les changements génétiques et moléculaires responsables de la formation d’une cellule cancéreuse. Grâce à ces découvertes, les chercheurs ont pu mettre au point de nouveaux médicaments qui ciblent précisément ces altérations.

Concrètement, une thérapie ciblée est un traitement de précision qui a pour but de s’attaquer spécifiquement aux cellules cancéreuses en ciblant la molécule mutée qui les rend anormales et immortelles. Elle fonctionne en se concentrant sur des gènes ou des protéines spécifiques, afin d’empêcher le cancer de progresser et de se propager dans le reste du corps. Ces gènes et protéines sont anormalement activés dans les cellules cancéreuses.

Les actions de ces médicaments sont :

  • Blocage des mécanismes stimulant la division des cellules cancéreuses
  • Blocage de la fabrication des vaisseaux sanguins qui alimentent la cellule cancéreuse

 Quels sont les différents types de thérapies ciblées ? 

Il existe deux types principaux de thérapies ciblées :

  • les petites molécules : ce type de médicament permet de bloquer les voies de signalisation qui aident les cellules cancéreuses à se multiplier. Par exemple, une tumeur a besoin de former de nouveaux vaisseaux sanguins pour lui apporter les nutriments nécessaires à sa croissance (angiogenèse) : des inhibiteurs de l'angiogenèse sont alors administrés, empêchant les tissus autour de la tumeur de former ces vaisseaux sanguins,
  • les anticorps monoclonaux : ces médicaments ciblent ou reconnaissent une cible spécifique située à la surface des cellules cancéreuses et permet de bloquer la communication entre les cellules permettant d’éviter ainsi la poursuite du développement des cellules cancéreuses.

 À chaque tumeur son traitement 

Toutes les tumeurs n'ont pas les mêmes protéines et gènes déréglés. Par conséquent, le même traitement ciblé ne fonctionnera pas pour tout le monde. Autrement dit, utiliser un médicament qui cible le gène ou la protéine X chez un patient ayant une mutation sur le gène Y n’aura aucune efficacité. Il reste donc primordial de déterminer le type de cancer dont vous souffrez, ainsi que d'analyser la tumeur et ses caractéristiques, avant de déterminer la thérapie ciblée à vous administrer.

 Les limitations de la thérapie ciblée 

Ces médicaments très prometteurs ont montré des résultats très positifs ces dernières années. Cependant, avoir la « cible » ne signifie pas que la tumeur répondra au médicament et la réponse au traitement peut n'être que temporaire, c’est-à dire que le médicament pourrait fonctionner au début, puis cesser de fonctionner car la tumeur peut échapper au traitement, c’est-à-dire y devenir résistante. Par ailleurs, certaines tumeurs s'avèrent résistantes aux traitements. Enfin, les traitements ciblés peuvent provoquer des effets secondaires spécifiques difficiles à supporter dans votre vie quotidienne. 

Le choix d’un traitement par une thérapie ciblée doit être discuté avec votre médecin qui prendra en compte plusieurs éléments comme le stade du cancer, son étendue, son type histologique, c’est-à-dire le type de cellules à l’origine de la tumeur, et les facteurs de risque.



Références
Posadas EM et al. Targeted thérapies for renal cell carcinoma. Nat. Rev. Nephrol.
INCa. Cancer Info-Qu'est-ce qu'une thérapie ciblée? Janvier 2015. Disponible sur le site de l'INCa. Consulté le 05/06/2019

Close overlay
Une suggestion d'article ? Envoyez-la nous !