Enable JavaScript to visit this website.

L'hypertension artérielle : un effet indésirable des traitements anti-cancéreux

Réf. PP-ONC-FRA-0462

Les traitements pour soigner votre cancer peuvent induire des effets indésirables telle qu’une hypertension artérielle (HTA) ou la déstabilisation d'une hypertension bien contrôlée. Sa surveillance et sa prise en charge fait partie de votre suivi médical.


 HTA : de quoi s'agit-il ? 

L’HTA est définie par une pression artérielle systolique de 140 mmHg* et/ou une pression artérielle diastolique de 90 mmHg confirmées . C’est un effet secondaire connu, notamment dans le cadre des thérapies ciblées. Vous serez donc suivi tout au long de votre traitement afin d’évaluer régulièrement vos mesures tensionnelles.
*millimètre de Mercure

Cette modification de la pression artérielle survient en général au cours des premières semaines de traitement et est le plus souvent d’intensité légère à modérée. L’essentiel pour vous est de connaître les signes d’alerte afin de contacter votre médecin dans les meilleurs délais si vous les remarquez (2),(3)

  • céphalées,
  • troubles visuels,
  • valeurs tensionnelles (> 140/90 mmHg trois jours de suite ou augmentation de la valeur diastolique > 20 mmHg par rapport à la valeur initiale)(2).

La prise en charge de cet effet indésirable dépend de son grade. Il peut être décidé de mettre  en place un traitement antihypertenseur ou d’augmenter les posologies du traitement antihypertenseur que vous prenez déjà. Il est aussi recommandé de suivre des mesures hygiéno-diététiques précises.

 Les mesures hygiéno-diététiques essentielles (1) 

  • Réduire une consommation excessive de sel,
  • pratiquer une activité physique régulière,
  • réduire le poids en cas de surcharge pondérale,
  • réduire sa consommation en alcool,
  • privilégier la consommation de légumes et de fruits,
  • arrêter de fumer.

 Pratiquer l’auto-mesure 

Votre médecin vous demandera peut-être de réaliser vous-même des mesures tensionnelles afin de pouvoir surveiller votre tension chez vous.
La méthode est très simple. Il s’agit de : 

  • réaliser 3 mesures en position assise, le matin au petit déjeuner et le soir avant le coucher, 3 jours de suite, les mesures étant espacées de quelques minutes,
  • présenter ensuite cette série d’automesures au médecin lors de la consultation.

Le suivi de votre tension est un moyen de contrôler son évolution et de prévenir les effets indésirables potentiels. Il fait partie de votre prise en charge médicale globale, tout au long du traitement de votre cancer.

 

Références
1. Blacher J et al. Prise en charge de l’hypertension artérielle de l’adulte. SFHTA. 2013
2. Leroux A et Clere N. Prévention et prise en charge des effets indésirables induits par les thérapies ciblées. Actualités Pharma. 2015 ; 551 : 30-36

 

  • Lésions buccales

    Les lésions buccales : un effet indésirable des traitements anti-cancéreux

    Le traitement de votre cancer peut occasionner des lésions buccales. Comment ne pas les laisser affecter votre qualité de vie et votre alimentation ?

    Lire l'article
Close overlay
Une suggestion d'article ? Envoyez-la nous !