Enable JavaScript to visit this website.

Le dispositif d'annonce du diagnostic d’un cancer : l'information avant tout

PP-ONC-FRA-0353

L’annonce d’un cancer est toujours un moment traumatisant pour la personne qui reçoit le diagnostic. Un dispositif a été créé et intégré à l’organisation des établissements de santé sur tout le territoire pour accompagner le patient au moment de cette annonce(1). Bâti autour de 4 temps, il s’appuie sur un travail de liaison et de coordination entre les différents professionnels concernés.

 Le temps médical proprement dit 

Le temps médical peut être constitué d’une ou de plusieurs consultations médicales consacrées à l’annonce du diagnostic, puis à l’explication par le médecin de la stratégie thérapeutique qui aura été déterminée au cours de la réunion de concertation pluridisciplinaire (RCP). Le projet thérapeutique, c’est-à-dire l’ensemble des médicaments et soins qui sont proposés au patient, sera alors écrit et lui sera remis sous forme d’un programme personnalisé de soins (PPS).

 Le temps d’accompagnement soignant 

Souvent réalisé par un(e) infirmier(e), le patient peut en bénéficier, s’il le souhaite, immédiatement après ou à distance de chaque consultation médicale. Ce temps est très important: il permet aux soignants de réexpliquer le projet thérapeutique, de s’assurer que le patient l’a bien compris, de prendre connaissance de ses besoins spécifiques, de l’informer sur les associations ou comités de patients qui pourront l’aider ou encore de l’orienter vers d’autres professionnels.

 L’accès à une équipe impliquée dans les soins de support 

Troisième axe du dispositif d’annonce, il implique tous les professionnels paramédicaux auxquels  le patient peut avoir recours, là encore selon ses besoins. Il peut s’agir des assistants sociaux, des psychologues, des kinésithérapeutes, des nutritionnistes, etc. Ils constituent une sorte de maillage pouvant l’aider dans ses démarches, lui faire connaître ses droits ou encore lui apporter une aide physique ou psychologique.

 Et le médecin traitant ? 

Le dispositif d’annonce prévoit enfin l’information en temps réel du médecin traitant, qui reste l’interlocuteur privilégié et est associé très tôt au parcours de soins. Il s’agit en général du médecin généraliste que le patient connait parfois depuis longtemps. C’est souvent lui qui a dépisté et réalisé les premiers examens, avant de confier votre proche aux spécialistes pour le diagnostic définitif. C’est lui qui fera la demande de prise en charge à 100 % et le suivra à la sortie de l’hôpital. Il connaît généralement toute la famille et peut ainsi aider à trouver des solutions si des difficultés surgissent pour vous, en tant que proche ou aidant. 

Tout au long de l’évolution de la prise en charge, votre proche atteint d’un cancer pourra ainsi connaître le plus précisément possible l’ensemble des ressources qui sont à sa disposition. Ce dispositif d’annonce peut être réactivé à chaque moment important de l’évolution de la maladie, comme au moment de la rémission ou de la guérison, d’une rechute ou du passage aux soins palliatifs, mais toujours en respectant le libre choix et les préférences du patient.

 

Référence
1. Présentation du dispositif d’annonce ; Inca, Avril 2006

  • Le programme personnalisé de soins (PPS)

    Le PPS : un programme de soins adapté à chaque situation

    Remis lors du dispositif d'annonce, le programme personnalisé de soins (PPS) suit votre proche atteint d'un cancer tout au long de son parcours de soins.

    Lire l'article
Close overlay
Une suggestion d'article ? Envoyez-la nous !